Flaminio Gaggioni se situe dans une continuité picturale entre les rythmes d'un Barnett Newman ou d'un Dan Flavin et une facture plutôt post-pop. Soit le code apparaît comme une figure centrale sur fond de motifs floraux décoratifs, soit il agit en glissement dans ses peintures en losange de grand format, en une sorte de cinétisme figé.

Christian Gattinoni

Paris, février 2003


Show in Issy- les-Moulineaux, France 2003